Coiffure : 3 tendances de l’automne à adopter après 50 ans

© Getty Images

Si trouver la bonne coupe était uniquement une question de tendance, ça se saurait. La morphologie est à prendre en compte, surtout après 50 ans. Les cheveux courts par exemple, affinent le visage et ne conviennent pas à ceux qui sont creux et trop minces. La nature des cheveux aussi joue un rôle essentiel : lorsqu’ils sont poivre et sel, ils sont plus drus et robustes car dépourvus de mélanine. Pour Sarah El Kamel Horlaville, responsable formation Aveda, l’échange avec un coiffeur à l’écoute est essentiel car son rôle est justement d’ajuster et de structurer la coupe de vos rêves en fonction de vous.

Selon l’experte, le carré est un intemporel qui s’adresse à toutes les femmes, peu importe leur âge ou leur style, et même leur texture de cheveux. "Les carrés grisonnants sont magnifiques", explique Sarah El Kamel Horlaville, à condition de savoir l’accessoiriser pour ne pas tomber dans un aspect strict et vieillissant.

Comment l’adopter : il faut apporter de la douceur à la coupe. Les coups de ciseaux très francs peuvent vite vous faire tomber dans le classique. Mieux vaut donner du punchy avec de l’asymétrie dans la coupe. Cela contrebalance l’asymétrie du visage souvent plus marquée avec le temps et permet de remonter les contours visuellement.

L’entretien : la repousse d’un carré n’est pas gênante, l’entretien chez le coiffeur peut donc attendre deux ou trois mois, selon vos envies.

La frange aussi est une astuce capillaire dont on parle régulièrement, appréciée pour ses nombreux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite