Cette collégienne britannique milite pour de nouveaux emojis à lunettes

A 13 ans, Lowri Moore apparaît comme une écolière britannique comme les autres. Mais Lowri a une cause à défendre : combattre la stigmatisation dont font l'objet les personnes à lunettes. C'est d'ailleurs pour cela que l'enfant exhorte aujourd'hui le Consortium Unicode, c'est-à-dire l'organisme responsable des nouveaux emojis, d'offrir aux utilisateurs le choix d'avoir accès à des icônes plus représentatives et stylées. Et ce, en ayant la possibilité... s'ajouter des lunettes sur les emojis déjà existants.

Une malicieuse idée, que Lowri a exprimée dans une lettre adressée au Consortium, mais aussi aux géants de la technologie Google et Meta.

Diversifier les emojis ? Une initiative logique. Car hormis l'emoji lunettes de soleil qui inspire grave la confiance, ils sont rares, les emojis à lunettes.

Il y a bien sûr l'emoji "nerd", la plupart du temps employé avec autodérision (lorsque l'on veut appuyer son érudition sur un sujet particulier), l'emoji grand-mère ou professeur... Bref, autant d'émoticônes qui ne correspondent pas vraiment au profil d'une préado de 13 ans. D'où l'appel lancé par Lowri Moore.

De Disney aux emojis, une lutte contre la stigmatisation

Car cela semble tomber sous le sens, mais les personnes à lunettes souffrent dans notre société d'un manque de visibilité. Et surtout, les enfants qui en portent, en manque de représentations positives au sein de la pop culture notamment, et trop souvent cibles de moqueries dans...

Lire la suite


À lire aussi

Le nouveau Premier ministre britannique Rishi Sunak est-il féministe ?
Critiquée pour son épaule dénudée, cette députée britannique réplique
Les dossiers sexistes et homophobes de Boris Johnson, nouveau Premier ministre britannique