Le collectif 50/50 appelle à la mise en retrait du président du CNC

Rose Baldous
·1 min de lecture
(Yohan BONNET / AFP)
(Yohan BONNET / AFP)

Suite à l'annonce mercredi 10 février d'un dépôt de plainte pour agression sexuelle et tentative de viol visant Dominique Boutonnat, le collectif a demandé la mise en retrait du président du CNC. Rappelons que depuis sa création, l'association lutte pour une plus grande parité et égalité dans le milieu du cinéma. Dans un communiqué publié sur Twitter le 10 février dans la soirée, le collectif a déclaré : "Conformément à ses travaux menés sur les violences et harcèlements sexuels, le Collectif 50/50 milite avec ferveur pour que chaque partie en présence puisse jouer son rôle, de la libération de la parole des victimes présumées à la justice. (...) Malgré le cadre privé de cette garde à vue, afin que les parties et la justice puissent pleinement et sereinement entrer dans le processus nécessaire, et afin de permettre la poursuite de ses travaux communs avec le CNC, le Collectif appelle à une mise en retrait de Dominique Boutonnat, le temps que la justice puisse dire le droit."

"Le Collectif 50/50 rappelle l'importance de respecter cette double présomption : la présomption d'innocence, et la présomption de véracité et de sincérité des victimes présumées" a-t-il conclu.

https://tw

Lire la suite sur lesinrocks.com