Le collectif Culture Bar Bars lance les Etats Généraux du Droit à la Fête

Laura Marie
·1 min de lecture
Devant un café à Montmartre en 2013 © flickr / John Twohig
Devant un café à Montmartre en 2013 © flickr / John Twohig

La pandémie de coronavirus est impitoyable pour le monde de la fête et de la culture. Touchés de plein fouet par cette crise sanitaire et par les décisions gouvernementales afférentes, les acteurs de ces milieux en payent déjà les conséquences. Chaque année, le dernier week-end de novembre, a lieu le Festival Culture Bar Bars dans toute la France. Mais, pour cette nouvelle édition, l’évènement ne peut bien évidemment pas avoir lieu. Alors, afin de se projeter et d’imaginer l’après-pandémie, le collectif a choisi d’organiser Les Etats Généraux du Droit à la Fête.

Du 23 au 29 novembre des “débats (et des) témoignages avec les acteurs du monde culturel, les acteurs de la nuit français et européens, les acteurs de la réduction des risques et avec les pouvoirs publics” vont avoir lieu afin de repenser le monde de la fête et de la culture. A l’issue ces sept jours, un livre blanc sera remis au Président de l’Assemblée Nationale, ainsi qu’aux maires et aux élus des territoires.

Lire la suite sur lesinrocks.com