Collections Pride : comment savoir si une marque soutient vraiment la cause LGBTQ+ ?

Le mois de juin est un mois de commémoration et de militantisme qui permet à la communauté LGBTQ+ de crier sa fierté. La mode s’implique de plus en plus avec des collections « rainbow ». Mais entre pinkwashing et vrai engagement, il n’est pas facile de déceler les bons et les mauvais élèves.

Le mois de juin ne représente pour la plupart des gens que le début de l’été et des apéros sur les quais. Pour la communauté LGBTQ+ aussi, à la seule différence que ce mois est dédié à son histoire, à la commémoration des luttes et à la revendication de l’égalité. Le mois de juin marque en effet l’anniversaire des émeutes de Stonewall qui ont pris place le 28 juin 1969, lorsqu’un raid de police fait une énième descente homophobe dans ce bar où se retrouvaient transgenres, drag queens, homosexuel.le.s, bisexuel.e.s ou encore prostitués… La population de Greenwich Village se révolte alors et les affrontements dureront pendant plusieurs semaines.

A lire aussi : Quand la mode est une défense contre l’homophobie

Militantisme ou appel de l’argent ?

Aujourd’hui encore, bon nombre de batailles restent à livrer pour les droits des personnes LGBTQ+. Les marches des fiertés, organisées tous les mois de juin/juillet, sont l’occasion de faire entendre ces réclamations d’égalité. La mode, fidèle alliée de la communauté queer depuis des décennies, s’est alors donnée comme mission d’apporter son soutien à celles et ceux qui sont encore opprimés, même en France. On assiste alors, chaque année, au même bal des marques qui dévoilent leur collection capsule « rainbow » ou « pride ». Une initiative plus que louable en apparence mais qui, parfois, ne l’est pas totalement.

En effet, se servir des luttes d’une population...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles