Cette coloration inspirée des Supermodels fait son grand retour

Cynthia Lahoma

En manque d’inspiration côté coloration ? Cette tendance des années 90 toute en contrastes fait son revival pour réveiller notre chevelure.

L'automne dernier était marqué par le retour des « chunky hightlights ». Remise au goût du jour, cette technique de coloration des années 90 appose de larges mèches colorées sur l'ensemble de notre chevelure. L'une des premières à l’avoir relancée ? Kim Kardashian. Issue de la même époque, une autre coloration fait son come-back : les « Supermodels highlights » (comprenez « mèches de Supermodels »). 

L’idée ? Tout comme les «  chun ky hightlight s », la chevelure est contrastée de manière très visible. Mais avec cette technique, seulement deux mèches sont décolorées à l'avant et se démarquent de la coloration principale, pour encadrer le visage. Cherin Choi, coloriste à Los Angeles, explique à «  Allure » que cette tendance rappelle clairement les chevelures des Top Models des années 90. A cette époque, Cindy Crawford ou encore Naomi Campbell arboraient cette chevelure bicolore signature. Plus tard ce fut au tour de Geri Halliwell des Spice Girls de la rendre plus populaires que jamais. En 2020, deux écoles s'opposent. 

Il y a celles qui jouent la pointe d’audace et de rock’n roll en créant un franc contraste avec deux larges mèches, comme vues sur la chevelure de la chanteuse Dua Lipa aux Grammy Awards 2020. Ou celles qui, au contraire font preuve de subtilité et leur préfèrent deux fines mèches à l’avant qui se fondent dans un ombré hair sur le reste des longueurs, comme l'affiche le mannequin Romee Stridj. Quel que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi