• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Coluche : pourquoi l'humoriste voulait absolument rester "grassouillet"

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un nez rouge et un cœur en or. Le 19 juin 1986, les Français apprenaient la terrible disparition de Coluche, percuté par un camion alors qu'il dévalait les routes de Cannes sur sa Honda, sans casque. À seulement 41 ans, l'humoriste, père de deux enfants et marié pendant six ans à Véronique Colucci, avait déjà une carrière toute tracée. "Putain de camion", chantait Renaud au moment de sa mort. Cependant, Michel Colucci n'accordait pas grand intérêt à sa célébrité. Au contraire, l'artiste faisait tout pour se sentir proche du peuple. Cela passait notamment par des vêtements populaires, comme une salopette et une marinière, mais aussi par une corpulence imposante à laquelle il tenait beaucoup. Dans le documentaire Coluche, une époque formidable, que Femme Actuelle a pu visionner avant sa diffusion le 2 septembre sur France 3 Gérard Jugnot nous explique pourquoi.

"Pour Coluche, le costume de clown ne suffit pas. Il va jusqu'à se transformer physiquement pour coller au personnage qu'il s'est imaginé", explique Gérard Jugnot au sujet de son ami. Thierry Lhermitte, lui aussi très proche de l'humoriste à l'époque, revient sur cette étrange prise de poids : "Un jour, il a décidé que pour faire rire, il fallait être gros. Franchement, c'est absurde !", déclare l'acteur, le sourire aux lèvres. "Il s'est laissé pousser le ventre ! À l'époque, il n'était pas si volumineux !", ajoute Gérard Lanvin. Mais comment Coluche a-t-il fait pour prendre plus de vingt kilos en seulement quelques années (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles