Ce combat avant-gardiste mené par le Roi Charles III dans l’ombre

Le Roi Charles III est un fervent défenseur de l'environnement. Abaca
Le Roi Charles III est un fervent défenseur de l'environnement. Abaca

Aux balbutiements du règne de Charles III, héritier de la Reine Elizabeth II, il semble pertinent de lever le voile sur les engagements du nouveau roi du Royaume-Uni et des 56 États membres du Commonwealth. Avant-gardiste pour son temps, les enjeux qu'il défend sont largement d'actualité. Explications.

Si l'on dit souvent que la politique est une affaire de langue de bois, l'héritier du trône en est bien loin. Ses idéologies concernant le développement durable et le climat sont on ne peut plus clairs. Contrairement à beaucoup, le roi Charles III n’a pas attendu d’être sur le devant de la scène pour s’engager. Militant convaincu, il prône pour une prise de conscience des enjeux écologiques et veut lutter contre le changement climatique. Il préfère les actes aux beaux discours et construit un écovillage dans le sud de l'Angleterre, à Poundbury. En 2011, ses prises de position en faveur de l’environnement se multiplient et prennent en visibilité alors qu’il devient Président de l'ONG WWF au Royaume-Uni.  Faites ce que je dis, pas ce que je fais ? Très peu pour lui. L'ancien prince vert veut montrer l’exemple en publiant ses bilans carbone annuel. Alors que les voyages en avion ou jet privé de l'entraîneur du PSG Christophe Galtier et toute son équipe de footballeurs déchaînent la toile, le bilan carbone annuel du roi Charles III paraît beaucoup plus sobre à côté ; “seulement” 445 tonnes en un an (mars 2021 - mars 2022). Son secret pour polluer moins ? Remplacer en grande...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

5 gestes à adopter pour cuisiner plus écolo
"Et vous, quel consommateur êtes-vous ?"