L'armée israélienne annonce avoir achevé "l'encerclement de la ville de Gaza"

L'armée israélienne dit avoir "achevé l'encerclement de la ville de Gaza".

L'annonce intervient une semaine après le lancement des opération terrestres à l'intérieur de l'enclave palestinienne.

Le porte-parole de l'armée israélienne Daniel Hagari explique qu'il s'agit du "centre de l'organisation terroriste".

Le militaire israélien précise qu'un "cessez-le-feu n'est pas sur la table."

Tsahal assure par ailleurs avoir tué des "dizaines" de combattants du Hamas.

De son côté, l'organisation terroriste assure que une nouvelle frappe sur Jabalya a fait 195 victimes.

Un bilan impossible à vérifier qui consterne les Nations Unies.

Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies :
"Le Secrétaire général est consterné par l'escalade de la violence à Gaza, notamment par le meurtre de Palestiniens, notamment de femmes et d'enfants, lors de frappes aériennes israéliennes dans les zones résidentielles du camp de réfugiés densément peuplé de Jabaliya. Toutes les parties doivent respecter le droit international et le droit international humanitaire. , y compris les principes de distinction, de proportionnalité et de précaution. Il condamne dans les termes les plus fermes tout meurtre de civils".

Un nouveau groupe d'étrangers et de Palestiniens possédant la double nationalité ont pu entrer en Egypte ce jeudi par le passage de Rafah. Des blessés continuent d'arriver dans les hôpitaux égyptiens, alors qu'au moins 16 établissements de la bande de Gaza sont hors service en raison des bombardements.

Quatre cents personnes devraient prochainement traverser la frontière jeudi au lendemain des premières évacuations de civils.