Les combats de Katché sur Yahoo

Nathalie Dupuis
·2 min de lecture

Dans une série d'entretiens de dix minutes sur yahoo.com, Manu Katché interroge des personnalités sur leur expérience du racisme. Sobre et poignant. 

ELLE. Vous voilà la nouvelle Mireille Dumas du Net ?

Manu Katché. Un peu Henry Chapier aussi ! Mais ce sont de chouettes références ! Plus sérieusement, je suis moi-même le fils d'un père ivoirien et d'une maman parisienne et auvergnate… Donc quand ceux que j'interviewe me demandent « tu comprends, Manu ? » Eh bien oui, je comprends...

ELLE. Qu'ont-ils en commun ?

M.K. Ils ont tous des fêlures de départ et ont dû faire face à des regards. Ce qui m'a touché, c'est que leur discours n'est jamais agressif. Leur point commun : je vais vous prouver, même si le chemin est plus dur et plus long, que je peux être le meilleur.               

ELLE. Après Yannick Noah ou Patrick Bruel, le nouvel épisode est consacré à Marie-Jo Pérec. Comment cela s'est-il passé ?

M.K. Elle s'est livrée petit à petit. Il faut savoir que nous parlons deux heures pour ne garder que dix minutes. Elle m'a raconté, entre autres, avoir été très blessée qu'un grand magazine féminin lui refuse sa une à cause de sa couleur de peau. Elle m'a glissé aussi cette anecdote, peu après son sacre olympique : dans une boutique, le vendeur l'a d'abord toisée et tutoyée, avant qu'un client se prosterne devant elle. L'attitude du vendeur a immédiatement changé.

ELLE. Que vous inspire le climat actuel en France ?

M.K. Je crois à la pédagogie plutôt qu'à l'hystérie. J'aimerais que les gens voient la différence comme une chance et une force. Aujourd'hui, tout le monde est contre tout,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi