Le coming out de Rebel Wilson est beaucoup moins joyeux qu'on ne le croyait

"Je pensais que je cherchais un prince Disney... mais peut-être que ce dont j'avais vraiment besoin pendant tout ce temps, c'était une princesse Disney". Ainsi s'était exprimée l'actrice australienne Rebel Wilson sur son compte Instagram ce 9 juin. La star de Pitch Perfect révélait alors, photo à l'appui, qu'elle sortait avec une femme, la styliste Ramona Agruma.

Un message accueilli avec enthousiasme sur les réseaux sociaux. Mais ce coming out lesbien n'est pas si joyeux en vérité. Effectivement, il a été a révélé que la relation de Rebel Wilson avec Ramona Agruma devait à l'origine être divulguée par le journal australien, le Sydney Morning Herald. Rebel Wilson a donc été menacée de "outing", terme désignant la révélation de l'homosexualité d'une personne contre son consentement.

Le "outing" désigne le plus souvent des personnalités, dont l'orientation sexuelle serait divulguée contre leur gré par un ou des médias. Dans le cas présent, un journaliste du Sydney Morning Herald aurait donné 48 heures à Rebel Wilson pour témoigner de cette relation auprès du média, comme le relate le magazine en ligne Stylist. Cependant, l'actrice a préféré en témoigner elle-même sur ses réseaux sociaux, d'où ce coming out.

"Le coming out est une décision profondément personnelle"

Le journaliste du Sydney Morning Herald se serait par la suite plaint de ne pas avoir obtenu "l'exclusivité" de la révélation de cette relation, engendrant par-là même de...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le coming out lesbien de l'actrice Rebel Wilson est important
La footballeuse canadienne Rebecca Quinn fait son coming out trans
"J'ai perdu mes sponsors" : l'iconique tenniswoman Billie Jean King revient sur son coming out

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles