Commande de vin et changement de codes bancaires : la dernière journée de Delphine Jubillar avant sa disparition

·1 min de lecture

Un destin bouleversé. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans à l'hôpital d'Albi, disparaît mystérieusement sans laisser la moindre trace derrière elle. Selon son mari, Cédric Jubillar, la jeune femme avait couché leurs deux enfants comme à son habitude, après avoir regardé un programme de divertissement à la télévision. Six mois plus tard, Cédric Jubillar est suspecté d'avoir tué son épouse et se retrouve placé en détention provisoire pour "homicide volontaire sur conjoint". Pourtant, le père de famille nie toute implication et continue d'affirmer que la veille de sa disparition, aucune dispute n'a éclaté. Pour y voir plus clair, Femme Actuelle a retracé l'emploi du temps de l'infirmière le jour de sa disparition.

Comme l'avait affirmé l'avocat de la famille de la victime, Me Philippe Pressecq, Delphine Jubillar était en vacances au moment de sa disparition. À seulement quelques jours de Noël, la mère de famille en avait profité pour faire ses achats : "Elle se consacrait à la préparation des fêtes. La jeune maman venait de faire les cadeaux de Noël de ses enfants, le jour même, et en a parlé avec mes clients. Ils ont évoqué le repas de Noël et l’organisation du réveillon du Nouvel an qu’ils prévoyaient de fêter ensemble", a-t-il confié à Paris Match le 22 janvier 2021. Les amis de Delphine Jubillar avaient d'ailleurs confié qu'elle et son époux avaient convenu, d'un commun accord, qu'ils fêteraient ce dernier Noël ensemble avant de divorcer. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles