Et si nous le préparions mal depuis toutes ces années ?

Yahoo peut recevoir une commission si vous réalisez des achats à partir des liens sur cette page. Les prix indiqués étaient ceux applicables au moment de la publication.

©Getty

Après l’eau, c’est la boisson la plus consommée en France. Et pourtant, la plupart d’entre nous n’aurait pas la bonne technique pour préparer le café.

Évidemment, avec 2,3 millions de tasses de café consommées chaque seconde à travers le monde, il y a autant de manières de préparer le café que de consommateurs. Et bien sûr, tous les goûts sont dans la nature. Mais d’après les experts, il y aurait un moyen d’améliorer considérablement le goût du café.

Que vous soyez de la team cafetière à piston, machine à expresso ou cafetière à filtre, que vous préfériez les ristrettos bien corsés ou les Americanos fort dilués, pour de bons arômes, tout tient à l’épaisseur de la mouture.

Pour un bon café, tout est une question de finesse

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas en moulant le café très finement que l’on en fait le mieux ressortir les arômes.

Une équipe d’experts composée de mathématiciens, de physiciens, d’experts en matériaux et de baristas a travaillé sur la formule parfaite d’un bon café. Et pour eux, le secret de préparation serait d’utiliser moins de grains et de ne pas les moudre trop finement.

Comme l’explique le Dr. Christopher Hendon, chimiste de l’Université d’Oregon spécialisé dans la science du café : “Cela semble contre-intuitif mais les expériences et la modélisation ont montré que le meilleur expresso peut être réalisé simplement en utilisant moins de café et en le broyant grossièrement”.

Ainsi les scientifiques suggèrent que la dose de 20 g de café traditionnellement utilisée devrait être réduite d’un quart pour une dégustation optimale.

En théorie, le fait de réduire la masse de café permet à l’eau de s’écouler plus rapidement à travers la matière. La mouture grossière donne un lit relativement perméable, de sorte que l’écoulement et l’extraction de l’eau sont uniformes. En pratique, cela donne un café à la douceur et à l’acidité équilibrées, et dont le goût demeure identique à chaque préparation.

Une bonne nouvelle pour les amateurs de café qui, en réduisant d’un quart leur consommation, sans diminuer le nombre de tasses bues, pourront réaliser de belles économies.

Et comme 60% des espèces de café sauvage sont menacées d’extinction par le réchauffement climatique, c’est aussi une bonne chose pour l’environnement.

Les bons accessoires pour préparer un café parfait

Vous voulez tester la technique pour un café parfait ? Si vous n’êtes pas équipé, ces quelques accessoires pourraient vous y aider.

Broyeur à café manuel avec meule ajustable pour 3 finesses de grains | 14,99€ sur Amazon

©Amazon

Capsules rechargeables pour cafetière Nespresso | 21,99€ sur Amazon

©Amazon