Comment organiser un pique-nique éthique ?

Yahoo peut recevoir une commission si vous réalisez des achats à partir des liens sur cette page. Les prix indiqués étaient ceux applicables au moment de la publication.

Photo : Getty Images

Sur la plage, l’aire d’autoroute ou le coin de verdure le plus proche de chez vous, rien de tel qu’un délicieux pique-nique en famille ou entre amis pour profiter d’une journée ensoleillée. Mais comment l’organiser sans renier nos convictions écologiques ?

La clé d’un pique-nique réussi, respectueux à la fois de notre planète et de notre bien-être ? Des accessoires astucieux et réutilisables et de bons produits !

J’utilise mes propres assiettes

La priorité est bien sûr de générer le moins de déchets possible. Exit donc la vaisselle jetable. Assiettes, verres, couverts, on bannit le plastique et on fait prendre l’air à sa propre vaisselle. Vous êtes des habitués de ces petites excursions ? Offrez-vous un panier pique-nique ! Vous ajouterez du charme à votre déjeuner en plein air.

Notre shopping :

Je bannis les bouteilles en plastique

Avec 5,5 milliards de bouteilles d’eau achetées par an en France et seulement 26,2 % d’emballages plastiques recyclés en France, la route sera longue pour supprimer les déchets plastiques du paysage. Pour autant, chaque geste compte dans la préservation des océans et à notre niveau, il est possible d’agir, ne serait-ce que le temps d’un pique-nique. Il est possible de remplacer facilement la bouteille jetable par une bouteille en verre, une gourde certifiée sans bpa ou encore des gobelets réutilisables en inox.

Notre shopping :

Je ne pars plus sans mes serviettes en tissu

On oublie les serviettes en papier, l’essuie-tout et les mouchoirs jetables tant qu’on y est. Ces papiers “hygiéniques” représentent 8 % de nos déchets et ne sont pas facilement recyclables. Pour pallier ce problème, on ressort ou on investit dans de jolies serviettes et torchons en tissu. Plus esthétiques et respectueux de l’environnement, ils pourront aussi servir à emballer vos fruits ou vos sandwichs.

Notre shopping :

J’emporte mes petits plats

Oubliez les plats industriels souvent insipides, trop riches et toujours suremballés. Préférez des salades maison pleines de saveurs, des sandwichs garnis avec les restes de votre frigo (vous ferez par la même occasion une action anti-gaspillage), des fruits pour le dessert ou le goûter… Privilégiez le fait maison pour éviter les emballages alimentaires à foison. On mentionnera également les migrations de particules toxiques, notamment sous l’effet de la chaleur, entre le contenant et les aliments. Restons donc vigilants et adoptons les bons réflexes.

Pour transporter toutes ces bonnes petites choses, vous pouvez opter pour des contenants réutilisables comme des plats en verre avec couvercle dans lesquels vous pouvez directement cuire vos préparations avant de les emporter ou, plus légères et moins fragiles, des lunchs box sans BPA…

On peut tout aussi bien utiliser ses propres saladiers et bols en les couvrant d’emballages comme ces astucieux bee wraps : ajustables et réutilisables, ils sont pratiques pour protéger vos aliments.

Notre shopping :

Je conserve mes boissons au frais avec mon CubiCool®

À la fois innovants et ultra-convivial, le CubiCool® (médaillé au concours Lépine !), vous permet de placer un cubi de vins (avec modération !) directement au frais ou bien remplir un ApéroBib d’eau et de fruits pour une eau aromatisée, d’un jus de fruits, ou bien encore d’un cocktail.

Vous voilà prêts à trinquer à ce pique-nique éthique, qui, hormis quelques miettes, ne laissera aucune trace de votre passage.