Compère-loriot : symptômes, contagion, traitement de cette infection de la bordure de la paupière

L’orgelet est sans gravité, mais il est à la fois gênant et douloureux. L’orgelet est bénin, et disparaît généralement spontanément. Une visite chez un ophtalmologiste ou chez un médecin peut s’avérer nécessaire dans certains cas.

Le compère-loriot est une infection bactérienne provoquant l’apparition d’un abcès à la racine d’un cil, au bord d’une paupière. Dans la plupart des cas, il est dû à un staphylocoque, et s’apparente à un furoncle. Cette infection est à la fois courante et sans gravité. L’orgelet se développe en quelques jours lorsque des bactéries infectent la base d’un cil. Le compère-loriot fait la taille d’un grain d’orge, d’où son nom, orgelet. Il disparaît généralement de lui-même, mais il peut récidiver. Lorsque les orgelets récidivent régulièrement, il s’agit d’une forme chronique.

L’apparition d’orgelets est plus fréquente chez les personnes souffrant de sécheresse oculaire, de dermatite séborrhéique, d’acné, de diabète ou d’un déficit immunitaire. Le port de lentilles de contact peut également favoriser leur formation. De même, le fait de se frotter les yeux peut favoriser leur apparition, notamment si on ne s’est pas lavé les mains au préalable. Par ailleurs, l’orgelet est plus fréquent chez les enfants, car ils mettent souvent leurs doigts dans leurs yeux sans avoir les mains propres.

Les personnes à risque d’orgelet chronique ou de complications sont les suivantes :

D’après Opticiens par conviction, la durée de maturation d’un orgelet évolue entre 4 et 5 jours. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles