«Complètement effondré» : le prince Charles a fait l'impensable pour Lady Diana à sa mort

·1 min de lecture

C'était il y a tout juste 24 ans. Lady Diana mourrait à Paris après un accident. Le prince Charles, resté en Écosse, allait faire l'impensable pour son ex femme.

C'était le 6 septembre 1997. Ce jour là, trois millions de personnes s'étaient réunies à Londres pour honnorer une dernière fois celle que l'on surnommait la princesse des coeurs. Lady Diana était morte à l'âge de 38 ans. Et ses fils, les princes William et Harry devaient alors partager leur deuil avec la planète entière.

Ses entorses au protocole

Pour les soutenir, leur père, le prince Charles les avait rejoint dans le cortège funèbre, tout comme leur grand-père le prince Philip. Pendant la semaine qui avait précédé cette cérémonie, il avait fait bien d'autres entorses au protocole, pour gérer le terrible drame qui touchait sa famille.

Dans le documentaire Diana: 7 jours qui ont ébranlé les Windsor, diffusé sur Channel 5, à l'occasion des 24 ans de la mort de Lady Di, on apprend en effet que les murs ont tremblé au château de Balmoral dans les heures et les jours qui ont suivi l'annonce de la mort de la princesse. Et contre toute attente, le prince Charles «s'est battu plus fort pour Diana qu'il ne s'était jamais battu pour elle de son vivant».

Le journaliste et ami de Diana, Richard Kay, raconte en effet que Charles s'est heurté à un refus de sa mère, la reine Elizabeth II, mais qu'il lui a tenu tête. En effet, «Charles voulait prendre l'avion royal pour Paris mais la reine ne l'a pas permis». Et c'est parce qu'il a insisté que la monarque a finalement accepté.

«C'était une décision surprenante et courageuse»...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles