Compléments alimentaires : quelles sont les précautions à prendre ?

Ce ne sont pas des médicaments mais des "denrées alimentaires se présentant sous forme de doses (gélule, ampoule, pastille, etc.) composées d’un concentré de nutriments ou d’autres substances (plantes par exemple)", précise le Ministère de l’économie et des finances qui contrôle ce marché. "L'objectif d'un complément alimentaire est de vous fournir un apport nutritionnel bénéfique. Il peut être consommé en complément de votre régime alimentaire quotidien, sans jamais s’y substituer", est-il indiqué.

Le fabricant doit choisir la forme permettant les meilleures concentration et assimilation des principes actifs. Par exemple, "pour les probiotiques, les poudres ou gélules sont à privilégier car leurs processus de fabrication risquent moins de détruire des micro-organismes." indique le Dr Didier Chos. Pour les oméga 3, les meilleures options sont les capsules, conditionnées sous blister de façon à être protégées de l’oxydation par l’oxygène de l’air. Demandez conseil au pharmacien, qui connaît bien les avantages et les inconvénients des différentes formes.

Ils sont censés nous aider à aller au bout de nos cures. Problème, ils font ingérer des ingrédients indésirables : arômes, colorants, sucres (l’équivalent d’1 morceau de sucre pour 2 gummies) ou édulcorants, par exemple maltitol ou sorbitol qui peut occasionner des troubles digestifs en cas d’intestin sensible ou encore sucralose ou extraits de stevia, dont l’innocuité est remise en cause par des études récentes. Si vous êtes tentée, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite