"Comportement ambigu" avec une femme: l'archevêque de Paris a proposé sa démission au pape

·1 min de lecture
Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris - LUDOVIC MARIN / AFP
Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris - LUDOVIC MARIN / AFP

C'est une affaire exhumée de 2012 qui conduit Monseigneur Michel Aupetit à abandonner son titre d'archevêque de Paris. L'archevêque de Paris a proposé au pape de lui remettre sa démission, indique le diocèse de Paris qui a admis que le prélat avait eu "un comportement ambigu" avec une femme.

Neuf ans plus tôt, l'homme soumis à la chasteté aurait eu une liaison avec une femme "adulte consentante", comme l'a révélé cette semaine Le Point.

"Ce n'est pas un aveu de culpabilité"

"Mon comportement vis-à-vis d’elle a pu être ambigu, laissant ainsi sous-entendre l’existence entre nous d’une relation intime et de rapports sexuels, ce que je réfute avec force. (…) J’ai décidé de ne plus la revoir et je l’en ai informée", soutient-il néanmoins.

Il ne s'agissait "pas d'une relation amoureuse" ni d'une "relation sexuelle", assure ce vendredi le diocèse. "Il s'en était ouvert à sa hiérarchie à l'époque". La demande de démission "n'est pas un aveu de culpabilité mais un geste d'humilité, une mise à disposition", souligne-t-il. Mgr Aupetit fait ce geste aujourd'hui "parce qu'il comprend qu'il puisse y avoir un trouble chez les catholiques du diocèse", est-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles