Comportement passif-agressif dans le couple : les signes à repérer

© iStock

Définir ce qu'est un comportement passif-agressif, c'est loin d'être évident. Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne, s'est essayée à l'exercice : "une personne qui a un comportement passif-agressif va réussir (grâce à son habileté verbale et à une rhétorique particulière, entre autres) à blesser son interlocuteur, à remettre sa parole en doute ou encore à nier son propos, sans en avoir l'air, sous couvert d'humour ou de fausse bienveillance".

Les propos passif-agressifs se cachent souvent derrière des conseils pseudo-bienveillants : "la personne passive-agressive va afficher une volonté d'aider ou de rendre service, mais ses mots laissent un goût amer, ils génèrent ou amplifient un mal-être / une souffrance après coup" développe Johanna Rozenblum.

Quelques exemples pour bien comprendre :

En résumé, "les propos passif-agressifs, c'est une gifle cachée derrière une caresse : l'enrobage est beau, mais c'est pourri à l'intérieur" clarifie la psychologue clinicienne. Ces propos peuvent être prononcés "en direct" mais aussi via les réseaux sociaux, des textos, par téléphone...

À savoir. Les comportements passif-agressifs ne se limitent évidemment pas au couple ! On peut aussi les observer au travail (un patron à son employée : "je suis sûr que tu pourrais travailler plus rapidement si tu étais motivée !") ou même en famille (une mère face à son enfant : "tu reprends vraiment une tartine ? Tu n'as pas peur de grossir davantage ?").

"En couple, il est essentiel d'être attentif à son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite