Composter son sapin : bonne ou mauvaise idée ?

Composter son sapin : bonne ou mauvaise idée ?

Une fois les fêtes terminées, se pose toujours la même question : que faire de son sapin ? En dehors des jours de collecte instaurés par votre municipalité, le déposer sur le trottoir est interdit et passible d’une amende de 150 €. Composter son sapin apparaît comme une bonne alternative, mais est-ce nocif pour votre jardin ?

Composter son sapin : un mythe tenace

Le sapin est un déchet vert, c’est-à-dire qu’il est biodégradable. Comme pour vos déchets de fruits et légumes, il est donc possible d’en faire du compost ! Pourtant, selon une croyance populaire, les aiguilles de sapin seraient trop acides et rendraient les sols stériles. Ce n'est pas le cas. Au contraire, votre sapin peut être recyclé sans problème ! Il en va d'ailleurs de même pour tous les conifères. Cette alternative écolo vous permettra ainsi d’éviter le gâchis (d'autant qu'environ 6 millions de sapins naturels sont achetés en France chaque année), en plus d'en faire bénéficier votre jardin.

Composter son sapin : comment faire ?

Tout d’abord, il vous faudra broyer le sapin puis l’ajouter à un compost. La bonne technique pour un compost réussi consiste à équilibrer les différentes matières, apporter de l’humidité et retourner régulièrement son compost. Vous pourrez ensuite l’utiliser pour fertiliser vos sols. Si vous ne pouvez pas faire le compost vous-même, il est tout de même possible de Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison