Compote, céréales : pourquoi il ne faut pas ajouter d’aliments solides dans le biberon de bébé

Jusqu’à leurs six mois, les bébés consomment principalement du lait infantile ou maternel. Pourtant, depuis quelques mois, de nombreux parents partagent sur les réseaux sociaux des photos de biberons contenant des céréales, de la purée voir même des médicaments.

Surnommées les "knock-out bottles", ces "biberons assommants" sont donnés aux nourrissons pour qu’ils s’endorment plus rapidement et ne se réveillent pas pendant la nuit. Sauf que cette nouvelle méthode pour endormir son bébé s’avère dangereuse pour leur santé. Trois spécialistes ont notamment alerté sur les risques d’étouffement et de malnutrition.

Ajout aliments solides dans le biberon : attention danger !

"L'action de boire du lait est très différente de celle d'avaler des aliments solides, et par conséquent, les bébés risquent potentiellement de s'étouffer" a expliqué Charlotte Striling-Reed au journal Metro. La spécialiste en nutrition a également évoqué les dangers de rajouter des éléments dans le lait poudre : "Ils doivent être fabriqués en utilisant des mesures très spécifiques et il n'est donc pas idéal de modifier les proportions de lait/eau dans un biberon."

Pour Jill Irving, spécialiste du sommeil et des enfants, incorporer des éléments solides dans un biberon augmente les risques d’étouffement, mais également de suralimentation et de prise de poids. Selon elle, il n’existe aucune garantie pour que le bébé s’endorme plus rapidement après avoir bu un biberon avec de la purée ou de la compote à l’intérieur.

La professionnelle a aussi apporté un éclaircissement sur l’ajout de médicaments dans le lait infantile ou maternel : "Aucun médicament ne doit être ajouté au biberon, sauf si un médecin le recommande dans des cas spécifiques comme les reflux."

Bahee Van de Bor, une diététicienne spécialisée dans l’enfance, a également donné son avis sur ces "biberons assommants". Choquée par ces différentes images, elle a rappelé aux parents qu’il est normal que leurs bébés se réveillent plusieurs fois dans la nuit.

(...) Cliquez ici pour voir la suite