Compte rendu des César 2021 : Dupontel domine une cérémonie décevante

Bruno Deruisseau
·1 min de lecture

Ce devait être les César du renouveau, tant du point de vue du déroulé de la cérémonie que de la liste de gagnant.es dont elle accoucherait. Au bout de cette 46e édition, force est de constater que le changement espéré s’est mué en un sentiment de déjà-vu. Malgré un casting prometteur (Roschdy Zem en président, Benjamin Biolay à la musique et Marina Foïs, Blanche Gardin et Laurent Laffite à l’écriture) et un discours d’introduction très réussi de sa maîtresse de cérémonie Marina Foïs, les quatre heures de show se sont toujours écoulées avec le même sentiment d’ennui et de déception que les éditions précédentes.

>> A lire aussi : César 2021 : pourquoi ces nominations annoncent un renouveau

Il a pourtant été rompu par la mise à nu, au propre, de Corinne Masiero pour dénoncer la situation du monde de la culture. Après avoir fait référence à Peau d’âne et à Carrie au Bal du diable, la comédienne s’est intégralement déshabillée sur scène, sur son buste était inscrit "No Culture No Future" et sur son dos "Rend nous l’art Jean". Un moment très punk et qui cadrait peu avec une soirée toujours aussi interminable.

Le seul véritable attrait de cette édition est la profusion d’extraits de films qui l’a rythmé

Lire la suite sur lesinrocks.com