Publicité

En concert le même jour que Beyoncé, Aya Nakamura répond aux critiques: elle n'est pas "phénomène Raven"

Beyoncé et Aya Nakamura. - Montage BFMTV.com / AFP
Beyoncé et Aya Nakamura. - Montage BFMTV.com / AFP

Queen A ou Queen B? Depuis l'annonce par Beyoncé de sa tournée mondiale Renaissance World Tour ce mercredi, les fans français sont en plein dilemme. Et pour cause, la popstar va se produire le 26 mai prochain au Stade de France, le même soir que l'un des trois concerts d'Aya Nakamura à l'Accor Arena, annoncé début janvier.

Si l'interprète de Pookie ne cache pas sa déception de ne pas pouvoir, elle aussi, assister au show de son idole, elle assure sur Twitter ne pas avoir été mise au courant à l'avance que les concerts coïncidaient.

"Cette p*tasse me prend pour phénomène Raven", a-t-elle répondu à une internaute qui critiquait le choix de l'équipe de la chanteuse d'avoir planifié un concert en même temps que celui de Beyoncé.

Aya Nakamura fait ici référence à la série américaine, Phénomène Raven, dans laquelle le personnage principal, incarné par Raven-Symoné, a fréquemment des visions qui lui permettent de prédire ce qui va se passer dans le futur. La chanteuse sous-entend ainsi qu'elle ne pouvait pas savoir que Beyoncé comptait se produire à Paris le même soir qu'elle.

"On va TOUS aller te voir après mon concert"

Depuis l'annonce de Beyoncé de nombreux internautes cherchent d'ores et déjà à échanger ou revendre leurs places pour le concert de la chanteuse franco-malienne au profit de la star américaine.

Mais pas de quoi affoler Aya Nakamura qui affirmait mi -janvier lors de la promotion de son nouvel album DNK - à l'époque où la présence de Beyoncé en mai à Paris n'était qu'au stade de rumeurs - avoir trouvé une technique pour concilier les deux concerts.

"Je me dis c’est pas grave, c’est comme ça. Je termine mon concert et je prends un taxi jusqu’au Stade de France", confiait la chanteuse au micro de BFMTV.

Et d'ajouter sur Twitter: "Beyoncé j’espère que ton concert dure 4h. On va TOUS aller te voir après mon concert jte l’dit."

Article original publié sur BFMTV.com