Concerts debout : comment vont s'organiser les expérimentations à Paris et Marseille ?

·1 min de lecture

Les résultats seront scrutés de près par les acteurs du monde de la musique. Alors que les lieux culturels sont fermés depuis plusieurs semaines face à la recrudescence de l'épidémie de coronavirus, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé lundi des "expérimentations" en mars et avril, à Marseille et Paris, pour des concerts "debout". 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 15 février

Deux concerts test auront ainsi lieu "dans la deuxième quinzaine de mars", avec un millier de personnes, dans la salle de spectacle du Dôme à Marseille. Les spectateurs seront "assis avec la possibilité de se lever", a précisé la ministre sur LCI. Cette expérimentation sera menée avec l'Inserm, établissement public dédié à la santé et à la recherche. À Paris, 5.000 personnes participeront à une expérimentation dans la grande salle Accor Arena avec l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), "un concert en jauge debout". 

Les spectateurs ne seront pas filtrés à Marseille

À Marseille, tout le monde sera testé, mais les spectateurs ne seront pas filtrés. Même les personnes positives iront donc au concert, car l'idée est de se mettre le plus possible en situation réelle. Des tests seront également réalisés après l'événement, pour constater ce que cela a donné au niveau des contaminations.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Le variant anglais engendrerait des symptômes un peu différents

> Déconseillé aux plus de 65 ans, à qui va être injecté le vaccin A...


Lire la suite sur Europe1