Concerts-tests à Marseille : "Les spectateurs pourront se trémousser dans la limite de leur siège"

·1 min de lecture

Cette expérimentation permettra-t-elle d'y voir plus clair sur les risques de contamination au coronavirus dans les salles de spectacle? Deux concerts-tests sont prévus en mars à Marseille, en partenariat avec l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Invité jeudi d'Europe 1, Vincent Estornel, médecin urgentiste et membre du collectif "Do3me" qui réunit professionnels de la musique, de l'événementiel et du monde médical dans la ville, en dit plus sur le dispositif. Et assure que les participants "pourront bien sûr se lever, se trémousser dans la limite de leur siège". 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 18 février

Dans la cité phocéenne, la salle du Dôme accueillera deux concerts, avec notamment le groupe de rap IAM en tête d'affiche. "Le but de cette étude, c'est d'évaluer le sur-risque de s'infecter quand on assiste à un spectacle avec un protocole sanitaire adapté à l'événement et aux lieux recevant le public", explique-t-il. 

"Protéger au maximum les volontaires"

2.000 personnes ont été sélectionnées. Un premier groupe de 1.000 personnes assistera au premier concert, tandis que le deuxième assistera au concert suivant, la semaine d'après. Mais les volontaires font partie d'une catégorie bien précise de la population, précise Vincent Estornel. "Cette étude est ouverte à une population de 20 à 30 ans, car le but est de protéger au maximum ces volontaires. Donc on va prendre une tranche d'âge qui présente p...


Lire la suite sur Europe1