Condamné pour corruption de mineurs, Jean-Marc Morandini ne quittera pas CNews

Stephane Cardinale - Corbis

Le jugement est tombé le 5 décembre. En première instance, la justice a reconnu Jean-Marc Morandini coupable de "corruption de mineurs". Condamné à deux ans de prison avec sursis, l’animateur de CNews a annoncé sans attendre faire appel de cette décision. En attendant un second procès, il continuera toutefois à exercer normalement sur la chaîne détenue par Vincent Bolloré. Interrogée par Puremédias, la chaîne indique, laconiquement : "Jean-Marc Morandini a fait appel. La présomption d'innocence s'applique. Jean-Marc Morandini continue de présenter son émission sur CNews." La culpabilité de l’animateur du Morandini Live sera examinée à nouveau lors d’une nouvelle audience. L’appel suspend pour le moment l’exécution du jugement.

Cette décision de conserver Jean-Marc Morandini dans la grille habituelle des programmes de CNews malgré ses poursuites judiciaires et sa condamnation, aussi suspendue soit-elle, va quelque peu à l’encontre de ce que la chaîne avait promis lors de la révélation de l’affaire. En 2016, lorsque les premières accusations concernant l’animateur étaient sorties, le groupe Canal+ s’était fendu d’un communiqué indiquant “qu'en cas de condamnation, Jean-Marc Morandini et I-Télé (ancien nom de CNews, ndlr) ont d'ores et déjà prévu qu'il quitterait le groupe sans indemnité”.

Il faudra donc attendre le jugement du procès en appel pour savoir si le groupe tient sa parole. "On le soutient depuis le début, je ne vois pas pourquoi cela changerait", avait expliqué un cadre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Noël : quel est le secret pour offrir les meilleurs cadeaux ? La science a donné la réponse
Mercredi : Netflix et Tim Burton accusés de racisme dans le traitement des personnages noirs
La rappeuse Megan Thee Stallion fait la Une de Forbes (et c’est historique)
"Avoir un orgasme pour le travail, c’est facile" : Cara Delevingne se masturbe pour la science
Mercredi Addams, un personnage queer ? Pourquoi Netflix censure des tweets autour de sa série événement