Condamné pour violences conjugales, Adrien Quatennens est de retour à l'Assemblée

© Bouxou Albert / Avenir Pictures / ABACA

Il a assisté mercredi matin à une réunion dans le cadre de la commission des affaires étrangères sur la réforme du corps diplomatique.

Le député Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales et suspendu par son groupe de La France insoumise, a fait son retour à l'Assemblée mercredi, en commission des Affaires étrangères, a appris l'AFP auprès de sources parlementaires, confirmant une information de « LCP ».

Condamné en décembre à quatre mois de prison avec sursis pour des « violences » sur son épouse, le député du Nord avait exclu de démissionner, dénonçant un « lynchage médiatique ».

Le cas Quatennens déchire La France Insoumise

Le 13 décembre, le groupe LFI avait suspendu le député du Nord de ses rangs pendant quatre mois, mais l'interview télévisée donnée le lendemain par l'intéressé a provoqué un tollé, certains Insoumis estimant qu'il fallait réexaminer la décision. Les militants de LFI se déchirent depuis sur les réseaux sociaux à propos du cas Quatennens.

« L’interview change beaucoup de choses parce qu'au lieu de faire profil bas, il veut nous expliquer sa version », explique une députée LFI. « Elle est peut-être vraie, mais laisser sous-entendre que sa femme est la manipulatrice de l’histoire est désastreux pour les combats contre les violences faites aux femmes. »

Député non-inscrit

« Mon intention est de retourner » à l'Assemblée, avait affirmé Adrien Quatennens dans cette interview, après sa condamnation à quatre mois avec sursis pour une gifle et des SMS répétés à son épouse. « Le travail en circonscription n'a pas...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi