Condamnée à mort en 1693, la dernière « sorcière » de Salem enfin graciée

Condamnée à mort pour sorcellerie il y a 329 ans, Elizabeth Johnson Jr vient enfin d’être disculpée par les juges du Massachussetts.

Il lui aura fallu plus de trois siècles pour voir son nom officiellement blanchi.

Jeudi 26 mai, les législateurs du Massachussetts ont disculpé Elizabeth Johnson Jr, une jeune femme condamnée à mort à Salem en 1693 pour sorcellerie, rapporte « The Guardian ».

Lire aussi >> De maléfique à badass : l’évolution de la sorcière dans les films et les séries

Une disculpation grâce au travail d’élèves

Considérée comme une sorcière lors des procès qui se sont tenus dans la ville de Salem il y a 300 ans, Elizabeth Johnson Jr n’a jamais été exécutée. Mais, comme d’autres personnes accusées à tort de sorcellerie, elle n’avait pas été jusqu’à présent officiellement graciée.

Si les législateurs ont accepté de se pencher à nouveau sur son cas, c’est grâce à des élèves de l’école secondaire du North Andover qui, en cours d’éducation civique, ont effectué des recherches sur les étapes législatives nécessaires pour blanchir le nom de la jeune femme.

« Ils ont passé la plus grande partie de l'année à travailler à la préparation de la législature - en rédigeant un projet de loi, en écrivant des lettres aux législateurs, en créant des présentations, en faisant toutes les recherches, en examinant le témoignage réel d'Elizabeth Johnson, en apprenant davantage sur les procès des sorcières de Salem », a expliqué leur professeure Carrie LaPierre.

« Cela a pris une ampleur considérable pour ces...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles