Comment se confesser pendant le confinement ? Le pape François vous explique tout

La pandémie de coronavirus bouleverse la vie quotidienne des croyants pratiquants. Contraints au confinement depuis mardi 17 mars, les Français de toutes confessions doivent renoncer aux prières communautaires. Les messes en public étant suspendues jusqu’à nouvel ordre, les catholiques sont également privés du sacrement de la réconciliation en cette période de crise sanitaire. En conséquence, de nombreux fidèles se demandent comment ils peuvent se confesser sans pouvoir sortir de chez eux. Une interrogation à laquelle le pape François a répondu vendredi 20 mars, lors de la messe quotidienne à Sainte Marthe, au Vatican, comme le rapporte Aleteia.

Le pape François livre ses conseils

"Faites ce que dit le catéchisme, c’est très clair : si vous ne trouvez pas de prêtre pour vous confesser, parlez à Dieu : Il est votre père ! Et demandez pardon de tout votre coeur, en récitant l'acte de contrition. Promettez-lui : 'Plus tard, je me confesserai mais pardonnez-moi maintenant'. Et immédiatement, vous ressentirez de nouveau la grâce de Dieu", a déclaré le souverain pontife selon des propos rapportés par le site spécialisé. Et de poursuivre : "Comme nous l’enseigne le catéchisme, vous pouvez vous approcher par vous-même du pardon de Dieu, sans avoir de prêtre à portée de main. Un acte de contrition bien fait et notre âme redevient blanc comme neige."

L'Église pardonne leurs péchés aux croyants

Alors que le coronavirus gagne du terrain dans le monde entier, l’Église catholique a décidé d’accorder l’indulgence plénière aux croyants frappés par la pandémie. Comme le précise RTL, le pardon des péchés, établi par un décret de la Pénitencerie apostolique, concerne également les professionnels de santé, les personnes qui soignent des proches infectés et celles qui prient "suffisamment pour les patients et la fin de la pandémie". "Dans une note supplémentaire, le Saint-Siège a par ailleurs indiqué que l'absolution des péchés pourra être faite de manière 'collective' et 'sans confession

(...) Cliquez ici pour voir la suite