Confiné, Jean-Louis Aubert offre un concert émouvant sur Facebook

Elodie Petit

« Ça marche pas ? » Dimanche soir, Jean-Louis Aubert avait donné rendez-vous à ses fans sur son compte Facebook. L’ancienne star du groupe Téléphone a dû, comme des centaines d’artistes, déprogrammer ses concerts à cause du coronavirus. Confiné chez lui, il a néanmoins tenu à diffuser sa musique auprès de ses fans. A 18 heures 30, il a donc lancé, de chez lui, un live d’une heure et demi. Fidèle à son image, il est hésitant, drôle, naturel. « Bonjour, bon, eh ben tout ne se passe pas comme prévu, ça va ? Bonjour MP, bonjour Véronique, dit-il en lisant les commentaires qui s’affichent sur son écran. Je crois qu’on va avoir pas mal d’occasions de ce voir comme ça grâce à cet outil qui va bien nous servir. » Il enfile sa guitare, et c’est parti. « Je vous préviens que j’ai pas préparé, tout s’est pas passé comme je voulais, c’est pour tout le monde pareil. »

Pendant une heure, il reprend ses titres, passe de la guitare au piano. C’est assis derrière son clavier que Jean-Louis Aubert lance : « J’ai envie de vous chanter une chanson éternelle.  Comme ça vous pourrez profiter de mon excellent accent anglais. Je le tente, tant pis, c’est la chanson la plus connue du monde, la plus simple aussi, c’est pour ça que j’aime beaucoup Lennon. » Ses mains se posent sur les touches et il entonne « Imagine », de John Lennon, une chanson synonyme de paix, parfaite pour l’occasion. Un moment émouvant (à écouter à...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi