Confinés, les Italiens chantent au balcon, les Français prennent l’apéro par vidéo sur Houseparty !

Elodie Petit

Depuis plusieurs jours, des images d’Italiens, confinés, circulent sur Internet. On les voit, chaque jour, à 18 heures, à leur balcon, unis, chanter l’hymne national et des chants traditionnels. Quid des Français, reclus chez eux depuis ce week-end ? Contre toute attente, c’est à travers leurs smartphones qu’ils ont trouvé un moyen, très français, de se rassembler.

A l’annonce de plusieurs semaines de télétravail, confinée chez moi, je me suis mise à envier cette union musicale italienne et me demandais si, de ma fenêtre parisienne, sans balcon, toute seule, j’assisterais à un tel élan solidaire. La réponse est arrivée sur mon téléphone dans une discussion Whatsapp lundi. « Téléchargez Houseparty ! C’est là que ça se passe ! » 12h45. J’y vais. Je me crée un pseudo en deux clics et je vois le nom de mes contacts qui y sont déjà. On m’invite alors dans un groupe où je découvre sept copines qui hurlent en me voyant débarquer sur leur écran. « Elodiiiiiiiiie, t’es làààààààà ! » Comme moi, elles ont les cheveux moyennement coiffés, certaines sont en pyjama, d’autres habillées comme si elles allaient travailler, moi en robe de chambre. Le confinement a repensé notre rapport à l’image : exit le look hyper filtré et perfectionniste d’Instagram. On est nature et on aime ça. « Je rentre chez mes parents. » « Qui est seule ? » « Ah montre ton appart ! » On se dit tout et rien. Et puis il faut retourner travailler, on se reparlera plus tard.

Point négatif de l’application : des notifications toutes les deux minutes, dès qu’un de vos contacts se connecte. Point positif : tout l’après-midi, j’ai reçu des alertes me notifiant que tous mes amis s’étaient créé des comptes. On va bien rigoler. Sur Instagram, en story, on peut voir de nombreuses captures d’écran de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi