Confinement : 6 raisons de pratiquer le yoga chez soi, dès maintenant, et nos conseils

Le yoga, un excellent anti-stress pendant le confinement

Assurer en télétravail, tout en surveillant et en occupant les enfants qui courent partout dans la maison, écouter non-stop les informations anxiogènes, inquiétudes face au Covid-19 qui sévit… Autant dire que votre mental, votre concentration, votre optimisme habituel et votre corps ne sont pas épargnés par ce confinement sans précédent…

Mais le yoga, à l’instar de la méditation, pourrait bien être un allié de taille en ce moment, et vous auriez tort de vous en priver !

Et oui, le simple fait d'allier le souffle au mouvement, de retrouver une respiration juste et d'esquisser chaque geste en conscience, favorise la réponse parasympathique du système nerveux. Un état d'apaisement profond, où les mécanismes d'alerte du corps se mettent en veille. On observe une baisse du rythme cardiaque, de la pression artérielle, et surtout une baisse de production de cortisol, l’hormone du stress.

Le bon conseil : quelques minutes de pratique chaque jour suffisent à atténuer significativement l'anxiété, et à mieux gérer notre rapport au monde, à gagner en sérénité, à accueillir nos émotions. Ne vous mettez pas la pression, ne cherchez pas la performance, pratiquez lorsque vous en avez envie. Et surtout, à chaque séance, prenez le temps de vous écouter, d’observer vos sensations, d’identifier les éventuels blocages ou douleurs dans votre corps… Laissez-vous aller au lâcher-prise…

Mal installée en télétravail, manque d’activité physique… Le yoga va sauver votre dos !

Chaise pas ergonomique pour le télétravail, mauvaise posture, position assise prolongée et manque d’activité physique, peuvent augmenter significativement les risques de douleurs. Pour prévenir les tensions et douleurs au niveau de la nuque et du dos, rien de mieux que de se tourner vers le yoga.

Certaines postures vont vous aider à prévenir et soulager les douleurs, et décontracter toute la zone du dos, où viennent bien souvent se loger les tensions (physiques et mentales).

S'il

(...) Cliquez ici pour voir la suite