Confinement : 7 astuces pour nous aider à tenir le coup

"En nous invitant à nous demander régulièrement : "comment je retrouve du pouvoir dans le contexte actuel ?" cette période a l'avantage de nous resituer dans notre puissance", nous dit l'auteur et coach Christie Vanbremeersch*. Pour cela, se donner un cadre peut vraiment nous aider. "Cela fait du bien de savoir que, dans l'incertitude, on peut compter sur des pratiques qui vont nous ancrer. La question à se poser : de quel cadre ai-je besoin ?" propose la coach. Voici quelques pistes pour nous aider à nous contenir, nos comportements tout au moins et, du même coup, libérer des ressources inédites ou en jachère le reste du temps.

Se lever et se coucher tôt

Le découpage temporel a la même utilité que la ponctuation dans un texte : il est fait pour respirer en donnant du rythme et du sens. En se fixant des horaires, on lutte plus facilement contre la répétition du temps. Paradoxalement, c'est dans une routine d'activités qui ont un début et une fin que l'on avance et que les heures s'enrichissent. La nuit on se repose. Le matin, on se lève. Ainsi, on évite que les espaces jour/nuit se confondent dans un temps indifférencié, identique, donc déprimant.

Se laver tous les jours et s'habiller

La tentation de trainer au lit puis en pyjama sur le canapé est redoutable pour tenir le coup. C'est la même idée : créer un sentiment de renouveau en se lavant et en se préparant (faire peau neuve) permet chaque jour de prendre les choses en main, donc de garder sa liberté, quand, pour les raisons actuelles, elles nous échappe.

Mettre de l'ordre dans sa maison

"En ce moment, on n'a que notre maison comme horizon. On a donc envie de la protéger, de la rendre belle, et peut-être même, d'être plus ordonné que d'habitude", poursuit Christie Vanbremeersch. Spontanément, on comprend l'utilité de faire son lit, de laver sa tasse tout de suite après utilisation, ou de passer l'aspirateur. En effet, notre maison, il n'y a pas mieux pour le moment. Donc on la "potentialise" pour s'y sentir bien.

Prendre

(...) Cliquez ici pour voir la suite