Confinement : 9 conseils d’enseignants pour aider ses enfants à travailler depuis la maison

Crèches, écoles, collèges, lycées, universités… Tous les établissements scolaires et les structures d’accueil de jeunes enfants sont fermés depuis ce lundi 16 mars, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure, annoncée par le président de la République, lors de son allocution le 12 mars dernier, a été prise pour "protéger les enfants" et "réduire la propagation du nouveau coronavirus". En effet, selon Emmanuel Macron, le Covid-19 se transmet et se propage plus rapidement par l’intermédiaire des enfants, souvent porteurs sains du virus.

Cette mesure, l’une des plus fortes et radicales annoncées, bouleverse le quotidien des parents qui doivent désormais allier à la fois garde d’enfants, vie professionnelle et aide aux devoirs. En effet, les familles, notamment les parents, jouent un rôle important dans la continuité pédagogique. Ils doivent s’assurer que les enfants ne soient pas trop longtemps coupés de l’école et vérifier qu’ils révisent leurs leçons et fassent leurs exercices.

Pour que les devoirs et les leçons à la maison ne virent pas au cauchemar, découvrez les conseils de Nada Gilon, enseignante d’école primaire pour l’Académie de Créteil et d’Anne Zanelli, enseignante d’une école primaire d’Orly.

Confinement : faire un emploi du temps quotidien

Les deux enseignantes recommandent aux parents de faire un emploi du temps. Cela permet à l’enfant de visualiser sa journée. "C’est une excellente idée car les enfants ont besoin d’un repère temporel. Au fur et à mesure de la journée, l’enfant pourra savoir où il en est et ce qui lui reste à faire", indique la professeure Nada Gilon.

L’institutrice Anne Zanelli conseille même aux parents de le mettre en place avec l’enfant. "L’enfant pourra structurer sa propre journée. De plus, c’est une manière à la fois de le responsabiliser et de l’aider à acquérir une nouvelle compétence, en particulier, s’il s’agit d’un tableau à double entrée", explique l’enseignante.

Travailler de préférence le matin

"Bien que les enfants se réveillent

(...) Cliquez ici pour voir la suite