Confinement : voici ce qui arrive à notre corps lorsqu’on arrête de faire du sport plusieurs jours durant

C.L
·1 min de lecture

Que se passe-t-il lorsque l’on cesse toute activité physique sur une période plus ou moins longue ? L'impact est autant physique que mental. Explications.

Cette année a été des plus chaotiques. Celles et ceux qui suivaient une routine sportive régulière en salle de sport ont fait les frais des fermetures liées à la pandémie de coronavirus. Nous voilà des semaines durant cloîtrés à la maison. Bien sûr, la possibilité de courir et le sport à la maison ne sont pas exclus, mais le manque d’exercice est certain. Si l’on est un ou une sportive régulière, l’arrêt d’une activité physique se mesure à bien des niveaux.

Dès le cinquième jour environ, les effets se font ressentir explique un professeur en physiologie interrogé par Vogue UK. Au-delà de l’aspect corporel, c’est en premier lieu la qualité du sommeil qui peut être impactée : « L’activité physique augmente le temps passé dans le sommeil profond, la phase de sommeil la plus réparatrice physiquement » explique une experte. Cette phase de sommeil est essentielle à la santé et au bien-être général. Ainsi, cela explique pourquoi le manque d’activité physique peut engendrer des coups de mou, une humeur en berne mais aussi du stress et de l’anxiété. Autre cause : l’absence d’endorphines sécrétées par le sport. « Lorsque que vous arrêtez de vous entraîner vous pouvez manquer de ces antidépresseurs naturels » selon des études dont les données sont rapportées par le magazine.

La silhouette et le mental en ligne de mire

L’arrêt d’une activité physique a également un impact direct sur le...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi