Confinement au printemps : le coup de gueule du professeur Axel Kahn

·1 min de lecture

Deux pas en avant, trois pas en arrière ? Pour Axel Kahn, la stratégie du gouvernement n'a ni queue ni tête. Alors que le couvre-feu à 18 heures sévit depuis maintenant deux mois en France, Emmanuel Macron avait entrouvert une porte de sortie en évoquant un "relâchement" des protocoles sanitaires dans les prochaines semaines. Cependant, jeudi 11 mars 2021, le ministre des Solidarités et de la santé a semble-t-il rétro-pédalé... Lors de son point presse hebdomadaire, Olivier Véran, qui s'enthousiasmait pourtant de l'avancée de la campagne de vaccination, a confirmé qu'un confinement pourrait être envisagé si la situation sanitaire ne s'améliorait pas. Une déclaration qui a eu le don d'horripiler l'écrivain et scientifique Axel Kahn qui s'est empressé de partager sa colère sur Twitter.

"S'il le faut nous reconfinerons l'Île-de-France. On a encore une chance de ne pas prendre de mesures supplémentaires mais on est plus proche d'en prendre que de desserrer", a confié un proche d'Olivier Véran à BFMTV, avant d'ajouter que "tout est sur la table pour la semaine prochaine". Quelques minutes plus tard, Axel Kahn bondit : "Au printemps, alors qu’on aurait pu l’éviter en confinant après les fêtes, en voilà une idée qui va plaire !", a-t-il publié sur son compte Twitter vendredi 12 mars 2021. Et visiblement, il n'est pas le seul à le penser : "Dix semaines qu'ils confinent en Allemagne. Décès journaliers Covid quasi identiques aux nôtres", a commenté un internaute en colère. Alors pourquoi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite