Confinement et couple : les conseils d’une psy pour éviter les conflits

Propos recueillis par Elsa Rouden
·1 min de lecture

Comment éviter les conflits de couple durant le confinement ? Charlotte Chevru*, psychologue clinicienne, livre ses conseils pour apaiser les tensions et, pourquoi pas, transformer cette cohabitation forcée en une formidable occasion de redécouvrir l’autre.

Depuis le confinement, un tiers des Français n’ont pas le moral . Acculés par le manque de loisirs et de liens sociaux, couplé à un contexte pandémique anxiogène, 52% des habitants de l’Hexagone ressentent davantage de tristesse et 27% souffrent de périodes d’anxiété intenses*. Une usure psychologique qui peut, parfois, rejaillir sur le couple. Parce que nous sommes plus facilement « à fleur de peau, irritables, nerveux, la communication peut-être plus compliquée. Des malentendus peuvent se créer, générant frustration, incompréhension et distance », met en garde Charlotte Chevru, psychologue clinicienne formée à la thérapie de couple et à la sexologie clinique**. Un risque de conflit d’autant plus élevé que la relation est jeune ou les partenaires ardemment indépendants. Fort heureusement, quelques clefs existent pour mieux gérer les tensions.

En cas de dispute : s’isoler pour mieux communiquer ensuite

« Gérer un conflit à chaud peut être délétère, prévient Charlotte Chevru. Nos mots peuvent dépasser notre pensée, on peut blesser l'autre et s'en vouloir. Il est préférable de verbaliser : "on en parlera plus tard, j'ai besoin de me calmer" ». Bien qu’il soit difficile de s’éloigner du domicile, on prend tout de même un temps pour s'isoler, respirer, écouter de la musique et se recentrer sur soi quelques instants. « Cela peut apaiser les choses et permettre de chercher quel est le vrai message...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi