Confinement : enceinte, Rachel Legrain-Trapani est très inquiète

C’est bien connu, les futures mamans s’inquiètent constamment. Et au vu de la situation actuelle, une question se pose : comment va s’organiser le suivi des femmes enceintes pendant le confinement ? La grossesse est déjà, en soi, une période angoissante. En ces temps de crise sanitaire, il est essentiel d’informer les femmes enceintes sur tout ce qu’elles doivent savoir sur le Covid-19. Alors que certains tentent de trouver des idées pour ne pas s’ennuyer ou encore pour ne pas grossir pendant le confinement, d’autres s’inquiètent de ne pas avoir accès à tous les soins médicaux dont ils pourraient avoir besoin. C’est le cas de Rachel Legrain-Trapani. C’est en janvier 2020 que l’ancienne Miss France a annoncé l’heureuse nouvelle : elle attend son deuxième enfant, fruit de son idylle avec Valentin Léonard. Un bébé pas encore né, qui a pourtant déjà créé la pagaille dans leur couple…

Accoucher en plein confinement, l’angoisse de Rachel Legrain-Trapani

Rachel Legrain-Trapani, déjà maman du petit Gianni (6 ans), s’apprête à accueillir un deuxième garçon. Et l’animatrice a déjà dévoilé les deux prénoms qu’elle pourrait donner à son fils. Mais tout cela, c’était bien avant que l’épidémie de coronavirus ne touche la France de plein fouet. Aujourd’hui, la chroniqueuse de TPMP People a d’autres inquiétudes à l’esprit. Alors qu’elle vit déjà une seconde grossesse difficile, Rachel Legrain-Trapani doit maintenant faire face à une autre problématique : celle du confinement. Lundi 23 mars 2020, la jeune comédienne a partagé ses angoisses avec ses 248.000 abonnés sur Instagram. “Je me suis réveillée ce matin, pendant 1 minute j’avais oublié la situation dans laquelle nous étions plongés…”, écrit l’ex reine de beauté, qui jongle en ce moment entre l’école à domicile pour son fils Gianni, le sport à la maison et les ateliers cuisine en famille.

“On prend notre mal en patience j’essaie de ne pas trop y penser…”, poursuit-elle. Et bien évidemment, la question de l’accouchement est inévitable.

(...) Cliquez ici pour voir la suite