Confinement : la Fondation des femmes lance un appel aux dons contre les violences conjugales

Margot Ruyter

Face aux risques de hausse des violences conjugales pour les Françaises confinées avec un conjoint violent, la Fondation des femmes a lancé une collecte, mardi 24 mars.

Alors que le nombre de violences familiales (sur femmes et enfants) augmente avec le confinement, la Fondation des femmes en appelle aux dons. L’objectif ? Accompagner les victimes et, si besoin il y a, leur trouver un logement d’urgence. « Il peut être difficile pour les femmes d’appeler à l’aide lorsqu’elles sont confinées avec leur agresseur », rappelle le communiqué de l’association, publié mardi.  

Alors que l’activité du 39 19 — numéro national d’écoute dédié aux victimes de violences conjugales — est réduite (de 9h à 19h du lundi au samedi) pour protéger les écoutants du Covid-19, la Fondation des femmes s’alarme des risque pour les femmes. « Qui appeler à l’aide si les standards téléphoniques des associations ne répondent pas ? (…) Faute de moyens et peu équipées, des associations ont été contraintes de fermer leur standard téléphonique plusieurs jours ou de réduire leur service », alerte la fondation. Cette dernière promet de financer « l’achat des équipements nécessaires à la continuité de leur activité, pour qu’aucune femme qui appelle à l’aide ne reste sans réponse », indique le communiqué. L’association s’engage également à fournir de la nourriture aux centres d’hébergements, plus difficilement ravitaillés en raison du coronavirus et du nombre restreint de bénévoles. 

Trouver un logement d’urgence 

« Comment rester chez vous si votre domicile est le lieu de tous les dangers (...)

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi