Confinement et garde alternée : comment les parents séparés et leurs enfants vont-ils s’organiser ?

Pour enrayer l’épidémie de nouveau coronavirus, qui touche désormais près de 167 000 personnes à travers le monde, dont 6 633 cas confirmés* sur le sol français, le président de la République a annoncé, lors de son allocution, de nouvelles mesures de confinement, ce lundi 26 mars. Le dispositif, mis en place par le gouvernement sur l’ensemble du territoire français à compter de ce mardi 17 mars, pour 15 jours au moins, a pour objectif de restreindre "les déplacements et les contacts" au "strict nécessaire".

Tous les déplacements seront interdits sauf pour les "trajets nécessaires", soit "les trajets pour aller faire ses courses, avec discipline et distance, les trajets pour se soigner, évidemment, les trajets pour aller travailler, quand le travail à distance n'est pas possible, les trajets pour faire un peu d'activité physique, mais sans retrouver d'amis proches", a précisé Emmanuel Macron, lors de son discours. Le président de la République affirme que "toute infraction à ces règles sera sanctionnée".

Confinement : les parents séparés pourront continuer la garde alternée des enfants

Qu'en est-il de la garde alternée ? C’est la question qui brûle les lèvres des parents séparés ou divorcés. Ils sont nombreux, sur Twitter, à solliciter le gouvernement pour avoir des réponses à leurs interrogations : "Comment s’organise le confinement pour les couples séparés avec garde alternée ?", "Sera-t-il permis de se déplacer pour aller chercher les enfants chez l’autre parent ?", "Vous pensez qu’on fera comment pour les enfants en garde alternée ?".

Les parents divorcés ou séparés font partie des exceptions et "des trajets nécessaires". En effet, le site du gouvernement dédié coronavirus précise que les "déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants" sont autorisés. Tout comme en Italie et en Espagne, les parents en garde alternée auront le droit de sortir et de circuler pour récupérer ou déposer les enfants au domicile

(...) Cliquez ici pour voir la suite