Confinement : les internautes très agacés par la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

·1 min de lecture

Le jeudi 18 mars 2021, le premier ministre Jean Castex annonçait, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, un nouveau confinement, "allégé", dans seize départements d’Ile-de-France, des Hauts-de-France des Alpes-Maritimes, de Seine-Maritime et de l’Eure. "C’est le temps nécessaire pour qu’elles produisent un effet suffisant sauf, bien entendu, si des résultats positifs significatifs étaient constatés dans l’intervalle, c’est aussi le temps qu’il nous faut par ailleurs pour atteindre un premier palier très important dans la vaccination des plus vulnérables", assurait ainsi le chef du gouvernement. Cette nouvelle mesure, ajoutée à un couvre-feu déplacé à 19 heures, est entrée en vigueur le samedi 20 mars. Pourtant, les annonces de Jean Castex n'ont pas été très claires pour les internautes, qui ont été nombreux à se plaindre sur les réseaux sociaux. Et le retour de l'attestation de déplacement dérogatoire n'arrange pas les choses !

En effet, pour s'aérer, faire leurs courses ou bien pour promener leur animal de compagnie, les millions de Français concernés par ce nouveau confinement sont obligés de se déplacer avec une attestation. La nouvelle version de ce laissez-passer, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur, a provoqué une grosse colère sur les réseaux sociaux. Longue de deux pages, elle présente pas moins de quinze motifs différents ! Sans compter que, pour les internautes, les différences entre les déplacements relatifs au couvre-feu et ceux relatifs au confinement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite