Confinement : l'attestation de déplacement "trop complexe" remplacée par deux versions simplifiées

·1 min de lecture

21 millions de Français sont à nouveau confinés depuis le samedi 20 mars 2021. Une nouvelle mesure "allégée" et présente dans seize départements d’Ile-de-France, des Hauts-de-France des Alpes-Maritimes, de Seine-Maritime et de l’Eure conformément aux annonces faites par le Premier ministre Jean Castex le jeudi 18 mars. Avec ce troisième confinement local, les citoyens concernés ont vu le retour de la fameuse attestation de déplacement dérogatoire. Mais la version 2021 de ce laissez-passer n'a que peu convaincu. Longue de deux pages, elle présente pas moins de quinze motifs différents. Un véritable casse-tête ! Les internautes, furieux, notaient ainsi sur les réseaux sociaux que les différences entre les déplacements relatifs au couvre-feu et ceux relatifs au confinement n'étaient pas vraiment pas claires. "Je vous l'accorde, l'attestation est complexe", confiait même la porte-parole du ministère de l'Intérieur samedi sur BFMTV. Tellement complexe qu'à la mi-journée, la place Beauvau décidait d'un nouveau précepte.

Ainsi, comme le ministère de l'Intérieur le confirmait samedi à nos confrères de France Info, les règles concernant l'attestation de déplacement dérogatoire vont changer. "Face à cette incompréhension, le gouvernement a décidé de simplifier le motif de déplacement", a précisé la chaîne d'info en continu du service public. "Seul un justificatif de domicile prouvant que vous vous trouvez bien dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez vous vous permettra de sortir". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite