Confinement : Cet accessoire qui peut nous sauver le moral

Yahoo peut recevoir une commission si vous réalisez des achats à partir des liens sur cette page. Les prix indiqués étaient ceux applicables au moment de la publication.

Relaxed young woman lying on couch

Outre l’ennui, l’anxiété et l’agacement, le confinement peut avoir un autre effet dévastateur sur le moral.

Petites fenêtres, orientation Nord, rez-de-chaussée ou tout simplement temps gris, lorsque l’on se retrouve enfermé chez soi pour plusieurs jours, le manque de lumière naturelle peut vite devenir insupportable et peser lourd sur un moral déjà vacillant.

Une source d’énergie indispensable...

C’est reconnu, la lumière est une source d’énergie indispensable à notre organisme. Elle permet en effet la sécrétion de sérotonine et de cortisol, également surnommées “hormones du bonheur”, et rythme notre horloge biologique. En plus d’influer sur notre humeur et notre sommeil, elle a également un impact direct sur notre concentration et nos performances.

S’en trouver privé peut donc générer une grosse chute de moral. Car lorsque la rétine capte la baisse de luminosité, elle envoie le signal “sommeil” à notre cerveau qui se met alors au ralenti, prêt à aller dormir, et sécrète de la mélatonine. Produite en trop grande quantité, cette hormone peut provoquer irritabilité, déprime, baisse de libido et perturber le sommeil.

D’ailleurs près de 20% de la population française souffre de ce que l’on appelle la dépression saisonnière, qui survient généralement à la fin de l’automne lorsque les jours raccourcissent et que l’exposition à la lumière naturelle devient très limitée.

...et plus que jamais en cette période

Alors en cette période de confinement, enfermé chez soi la quasi totalité du temps, le manque de lumière naturelle peut vite devenir un vrai problème. Un facteur de baisse de moral qui vient s’ajouter à de nombreux autres tels que l’isolement (ou au contraire, la cohabitation 24h/24 avec les autres membres du foyer), l’anxiété ambiante, l’ennui, le manque d’activité physique (capitale elle aussi dans la régulation de notre horloge biologique) ou l’absence de repères temporel.

Surtout, à cette époque de l’année, il est conseillé de s’exposer au soleil une trentaine de minutes chaque jour pour produire la vitamine D dont notre organisme a besoin pour consolider les os et booster le système immunitaire en augmentant l’activité des globules blancs.

Une cure de lumière pour un moral au beau fixe

Alors que faire pour ne pas sombrer ? Avec des vertus reconnues scientifiquement, la luminothérapie peut apparaître comme une solution salvatrice dans ces semaines difficiles.

Car oui, notre cerveau est facile à duper et une lampe qui reproduit artificiellement la lumière naturelle génère les mêmes effets positifs sur notre cerveau et notre organisme qu’une exposition au soleil (les dangers de UV en moins).

Lampe de luminothérapie Beurer TL70 | 84,99€ au lieu de 164,99€, soit 80€ d’économie

Il existe de nombreux modèles de lampes de luminothérapie, de toutes les tailles et à tous les prix. Mais celle-ci, dont le modèle supérieur a été sélectionné comme le meilleur du marché par le comparateur lumino-thérapie.eu, et actuellement affichée à 50% de son prix, semble proposer le rapport qualité-prix le plus intéressant.

Imaginée par Beurer, spécialiste de la santé et du bien-être et pionnier de la luminothérapie, cette lampe diffuse une lumière de 10 000 lux (à titre comparatif, la puissance lumineuse d’un bureau bien éclairé est de 500 lux environ) et offre un éclairage particulièrement lumineux et uniforme. Autres points positifs :

  • Ses 10 niveaux de luminosité qui permettent de régler l’éclairage selon vos préférences.

  • Son minuteur à 5 niveaux, de 15 à 120 minutes au bout desquelles elle s’éteint automatiquement, qui vous fait l’oublier.

  • Sa technologie LED à économie d’énergie qui la rend peut gourmande en énergie.

Pour constater les effets positifs de la luminothérapie, il est recommandé de s’exposer 7 jours d’affilée, à raison de 30 minutes par jour. Vous pouvez allumer la lampe le matin pour accompagner votre petit déjeuner ou tout simplement la poser à côté de votre ordinateur si vous télétravaillez.

Aucun effet secondaire n’a à ce jour été constaté hormis de légers mots de tête ou un éblouissement aux premiers jours d’utilisation qui peuvent être immédiatement estompés en éloignant un peu la lampe de votre visage.

Il est toutefois recommandé aux personnes ayant souffert de graves maladies occulaires telles que la cataracte ou le glaucome, ou prenant des médicaments qui augmentent la sensibilité des yeux, de demander l’avis de leur médecin avant utilisation.

Avec une note de 4,4/5, la lampe Beurer TL70 paraît apporter pleine satisfaction à ses utilisateurs, qui ne tarissent pas d’éloge à son sujet :

“Je l'utilise depuis seulement 3 jours (cession de 30min) et je vois déjà la différence. C'est bluffant !! Tu as l'impression de recharger tes batteries au sens propre du terme. Après je pète la forme, j'ai envie de faire plein de choses alors qu'avant j'étais vraiment pas bien du tout. Ca devrait être remboursé par la Sécu. C'est mieux qu'une séance chez un psy. Je le recommande à tous. Le produit est grand, hyper facile à l'utilisation. Le minuteur est vraiment super, j'enclenche et je n'y pense plus. Je prends mon petit déjeuner en même temps. Il n'est pas nécessaire de regarder la lampe directement de face. Je positionne la mienne de biais sur ma droite à 20/30 centimètres et c'est parfait.”

N’hésitez pas à nous faire part de vos retours si vous-même l’avez essayée. Et surtout, prenez soin de vous.