Confinement : voici comment ne pas grossir chez soi selon un nutritionniste

Elsa Rouden

Comment garder la ligne quand on est confiné à la maison ? Charles Brumauld, diététicien-nutritionniste, nous livre ses astuces : mieux apprécier les quantités, accueillir les émotions négatives et se faire plaisir.

Réduire naturellement son apport calorique

La réduction calorique, pilier de la ligne « La question du poids, contrairement à celle de la santé, est assez mathématique, affirme Charles Brumauld. La diminution de l’activité physique engendre celle du métabolisme de base (la dépense calorique au repos) et donc une baisse de la dépense énergétique. Si l’on souhaite maintenir un poids relativement stable, la réduction de l’apport calorique est à prendre en compte. »

Être à l’écoute de son corps Bonne nouvelle : si l’on écoute bien ses sensations (faim, satiété), cette baisse se fera d’elle-même. « En général, notre organisme nous montre le chemin, assure le nutritionniste. Si le métabolisme baisse, nous aurons besoin de moins de calories ». 

Fuir le stress…

« Le stress, c’est lorsque l’on est dépassé et que l’on ne trouve pas les ressources pour faire face aux situations », précise le nutritionniste. Or celui-ci peut avoir un impact sur notre comportement alimentaire et, donc, sur la prise de poids. « Quand on ressent un stress (l’ennui, le fait d’être enfermé, de moins gagner d’argent…), il est tentant de faire passer cet état jugé désagréable en grignotant et en mangeant des calories qui répondent davantage à une envie qu'à un besoin physiologique », met en garde Charles Brumauld. 

A découvrir également : Anti-stress : 14 astuces d'une professeure de yoga pour calmer son...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi