Le congé paternité s’allonge à 28 jours, les mentalités changent

·2 min de lecture

Vous êtes papa depuis peu et vous aimeriez passer plus de temps avec votre nourrisson ? Vous ne savez pas de combien de jour de congé paternité vous disposer pour profiter au maximum de votre enfant ? Vous ne connaissez pas l’indemnisation que vous percevrez par votre employeur et la Sécurité Sociale ? Pas de panique, Version Femina vous explique tout dans cet article !

Depuis le 1er juillet, le congé paternité a été allongé à 28 jours. Vous avez donc la possibilité de vous occuper de votre nouveau bébé durant toute cette période. Une avancée importante qui permet de changer les mentalités et qui instaure plus d’égalité entre les hommes et les femmes. Avant vous ne disposiez que de 14 jours, mais ce temps-là est déjà révolu ! Vous avez maintenant droit au double pour prendre soin de votre petit garnement. C’est un grand pas en avant dans le domaine social. Ça faisait 18 ans que les papas n’avaient droit qu’à 14 jours (depuis son instauration). La France se rapproche maintenant des cinq pays les plus avancés sur les congés de paternité. Vous n’êtes pas obligés de prendre la totalité de vos congés, en revanche 7 jours sont obligatoires. L’indemnisation se divise entre l’employeur et la Sécurité Sociale. L’entreprise vous rémunère les 3 premiers jours tandis que la Sécurité Sociale s’occupe des jours restants. Vous serez rémunérés tous les 14 jours. Dans le secteur privé, les indemnités journalières tournent autour de 89,03 euros. Le minimum perçu est de 9,66 euros par jour. Si vous êtes fonctionnaire, c’est comme si vous étiez en activité, vous pourrez donc continuer de cotiser pour la retraite. Les indépendants et les chômeurs sont, eux aussi, indemnisés. Si vous êtes indépendant, vous percevrez 56,35 euros par jour, et si vous êtes chômeur, vous devez...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles