Congé de proche aidant : 16 000 demandes seulement en un an

·1 min de lecture

En France, plus de 11 millions de personnes viennent en aide, pour partie ou totalement, à une personne de leur entourage, parents, conjoints, voisins... pour tous les actes de la vie quotidienne. Mais seuls 16 000 de ces proches aidants ont demandé à prendre un congé spécifique et à bénéficier du versement des indemnités journalières depuis leur mise en place, le 1er octobre 2020.

Soulager la tâche quotidienne des aidant familiaux qui s'occupent d'un parent ou d'un proche en grande perte d'autonomie, tel était l'objectif du "congé de proche aidant" entré en vigueur en 2017. Le congé de proche aidant remplaçait alors le congé de soutien familial qui permettait aux salariés ayant au moins 2 ans d'ancienneté dans leur entreprise, de cesser temporairement leur activité professionnelle pour venir en aide à un proche en perte d'autonomie. Ce congé d'une période de 3 mois renouvelable n'était pas rémunéré au départ. Mais depuis le 1er octobre 2020, les aidants qui soutiennent un proche en perte d'autonomie peuvent dans certaines conditions, prétendre au versement d'indemnités journalières.

Congé de proche aidant : bilan en demi-teinte

Après un an de fonctionnement, les résultats sont très mitigés. Seuls 16 000 personnes ont demandé à bénéficier de ce congé, un nombre bien faible au regard des millions de personnes potentiellement concernées. La raison ? Son caractère trop restrictif (le taux d'invalidité de la personne aidée doit est supérieur (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Octobre rose : Trouver l’énergie créative en la maladie
9 astuces pour stopper la gastro vite et bien
3e dose Covid : quand la faire ? pour qui ?
Covid-19 : quelle est la durée de l’immunité après le vaccin Pfizer ?
Covid-19 : on connaît la cause des orteils bleus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles