Congés payés : votre patron peut-il vous les refuser ?

Comme vous le rappelait Femme Actuelle le 24 janvier 2019, "chaque mois de travail permet à tous les salariés, quelque soit leur contrat de travail, d'obtenir 2,5 jours de vacances par mois, soit 30 jours ouvrables par an". Tous les salariés travaillant sur le territoire français ont le droit de poser des congés payés, et ce sans être obligés d'en donner le motif. Lundi 30 mai 2022, dans les dernières minutes du journal de 20 heures sur TF1, Gilles Bouleau a retrouvé la journaliste Garance Pardigon pour lui présenter les questions posées par des internautes via le hashtag suivant : #Le20hvousrépond. L'un d'entre eux a voulu savoir si son patron peut lui refuser de payer ses congés non posés. "Eh oui, rien n'oblige votre employeur à vous payer ces jours ni même à les reporter l'année prochaine, en 2023", lui a répondu la journaliste.

Et de poursuivre : "En principe, ce qui n'est pas pris est perdu. Je dis bien en principe, parce qu'il peut y avoir évidemment des exceptions selon votre entreprise et votre situation personnelle, par exemple si vous revenez d'un congé maternité". Une autre question a été dévoilée par Gilles Bouleau lors de cet échange sur TF1. "Je vais bientôt déménager, est-ce que je peux demander à mon employeur de prendre en charge mon déménagement ?" Là encore, Garance Pardigon a donné une réponse claire. "Oui, vous pouvez toujours tenter, mais vous n'êtes pas sûr d'obtenir quelque chose si votre contrat de travail ne le prévoit pas. C'est quand même différent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles