Comment congeler des épinards frais ?

Nos conseils pour conserver les feuilles d'épinard

Les feuilles d'épinard fraîches se récoltent entre avril et juillet. Lorsque vous choisissez vos feuilles ou que vous triez celles que vous possédez, éliminez celles qui sont jaunes ou flétries. Les feuilles vert foncé et charnues sont les meilleures et les jeunes pousses, très tendres, sont aussi parfaites en salade.

L'épinard est un légume qui se mange frais. À moins de le congeler (ce qui allonge sa conservation de 6 mois), il se conserve deux jours tout au plus au réfrigérateur, il faut donc le consommer très rapidement.

Lorsque vous souhaitez consommer vos feuilles d'épinard crues, le secret pour ne pas les voir ramollir et conserver leur texture croquante, c'est de les rincer rapidement. Inutile de les faire tremper, ce serait même contre-productif. Au contraire, placez-les dans une passoire sous un filet d'eau, en ajoutant un peu de vinaigre si vous le souhaitez.

Pourquoi faire blanchir les épinards ?

Blanchir les épinards permet de conserver leur goût et leur vitamine. Cela évite à vos feuilles de tourner et de prendre une couleur sombre tout en éliminant les possibles bactéries qui pourraient se développer sur vos légumes pendant leur conservation.

Faites bouillir de l'eau salée.Équeutez les épinards, c'est-à-dire ôtez les nervures de la queue et du cœur de la feuille en la pliant en deux et en tirant sur la nervure centrale (et notez que pour les jeunes pousses, ce n'est pas nécessaire.)Lavez vos feuilles sans les écraser (dans une bassine large et par petites quantités si possible).Plongez-les dans l'eau bouillante pendant deux minutes et égouttez-les.

Petite astuce : après les avoir sortis de l'eau bouillante, plongez-les dans un bain d'eau froide. Le choc thermique va permettre à vos feuilles de conserver leur belle couleur verte.

Comment congeler des épinards crus ?

Vous pouvez congeler des épinards crus si vous n'avez pas le temps de les blanchir. Il faut quand même noter que, bien que congelés crus, ils ne seront

(...) Cliquez ici pour voir la suite