Comment connaître son poids de forme ?

·1 min de lecture

"Poids de forme". Tout le monde ou presque a déjà entendu cette expression à la fois parfaitement claire sur le plan lexical et très imprécise au niveau scientifique. Mais alors comment l’appeler ? Et peut-on vraiment identifier ce fameux poids ? Stéphanie Dufant nous aide à y voir plus clair.

Le poids de forme existe-il vraiment ?

Pour commencer, réglons le problème de l’appellation. L’expression "poids de forme" renvoie en effet à une notion de rapport idéal entre la taille et le poids. Un concept trop vague pour être honnête : "Personnellement, je l’appelle plutôt "poids génétique", mais on peut aussi parler de pondérostat, explique l’experte. Nous sommes tous programmés pour faire un certain poids en fonction de notre taille, et c’est de cela qu’il s’agit."

Et pourquoi ne s’agit-il pas d’un poids de forme ? Tout simplement parce qu’il n’est pas toujours réglé au bon niveau : "Je pense notamment aux gens qui souffrent d’obésité génétique, monogénique ou polygénique, chez qui il est très élevé. Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont en bonne santé."

Par ailleurs, si certaines variations hormonales (dues à une grossesse ou à la ménopause, par exemple) peuvent faire fluctuer cette fameuse corpulence prédéfinie, il est très difficile d’y échapper : "si on pèse de 70 kilos de façon spontanée et que l’on tombe à 65 en faisant beaucoup de sport et en s’imposant un régime restrictif, le poids remontera rapidement (...)

Lire la suite sur Topsante.com

6 exercices pour muscler vos bras à la maison
9 conseils pour maigrir sans régime
Quelle différence entre un nutritionniste et un diététicien ?
Ventre gonflé : 12 aliments conseillés
Minceur : les 6 clés de l'alimentation intuitive