Connaissez-vous le Bee wrap, le film alimentaire réutilisable (presque) à l’infini ?

Barbara Neyman

Et si pour une maison écolo, on commençait par une cuisine green ? Alors, pourquoi ne pas se lancer dans la confection de bee wrap ? On vous explique tout pour vous lancer dans l’aventure de ces protections alimentaires home made.

Il n’est pas toujours facile de passer au zéro déchet et de prendre soin de la planète sans pour autant crouler sous des contraintes difficilement tenables. Pour y aller par étapes, on a trouvé la solution. On commence par réduire notre consommation de film alimentaire en optant pour un bee wrap. Une façon simple et ludique de commencer notre conversion à une vie avec moins de gaspillage. Mais c’est quoi au juste un bee wrap ?

Qu’est-ce qu’un bee wrap ?

Bee wrap ? Kezako ? Il s’agit d’un emballage alimentaire réutilisable entre six mois et un an. Son principe est ultra-simple : on place cette pièce de tissu enduite de cire d’abeille ou végétale autour d’un aliment ou sur un récipient pour le couvrir. On évitera toutefois de le mettre en contact direct avec des produits crus comme la viande ou le poisson. Mais comment en fabriquer ?

Bee wrap maison : comment fabriquer ses films alimentaires ?

La réalisation de bee wrap maison est enfantin, rapide, économique et ne demande que peu de matériel. Le choix du tissu est en revanche primordial. On évite les matières synthétiques auxquelles on préfère le coton, bio ou non. Il devra être évidemment propre et repassé afin d’éviter les plis et permettre ainsi une parfaite répartition de la cire. Attention ! Trop épais, il sera difficile à plier, trop fin, il ne tiendra pas bien. La cire ayant par ailleurs tendance à jaunir les fibres, on optera pour des teintes moyennement claires voire...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi